Né au Congo, j'ai été coupé de mes racines africaines de cœur à l'adolescence et j'ai dû trouver ma place dans ce monde occidental, que je percevais gris et froid. 
J'ai d'abord cherché ces racines en moi : analyse, thérapies et enseignements spirituels, engagement écologique, taï-chi, médecine chinoise … Mais, paradoxalement,  la voie qui s'est finalement ouverte à moi a été un job de consultant pour lequel j'avais été recruté à cause de mon profil original ! (j'étais en train de construire une maison flottante à Nantes ) .

J'ai eu rapidement une forme de reconnaissance dans ce métier puis, après quelques années, des responsabilités croissantes de dirigeant dans de grands groupes multinationaux. C'est ainsi que j'ai découvert ma propre puissance.  J'avais alors le sentiment d'être devenu quelqu'un d'"important" et cela a un peu guéri ma blessure d'enfant balloté par la vie, ... mais quelque chose continuait à profondément me manquer.

Lorsque je me suis formé au coaching j'ai tout de suite senti une forme de réconciliation , un chemin possible au travers de la relation qui me renvoyait à ma capacité d'accueillir sans jugement, de faite alliance, de me relier à l'idéal le plus élevé que j'avais de moi-même et de l'autre.
Quinze ans plus tard,  la Théorie Polyvagale et l' "Intelligence Relationnelle ©"  m'ont fourni les bases scientifiques et pratiques d'un approfondissement de cette posture de bienveillance  inconditionnelle .
Entretemps , j'avais renoué avec mes engagements de jeunesse en cocréant le groupe des Colibris de Toulouse , en me formant au "Travail qui Relie" de Joanna Macy et en m'engageant avec Alternatiba pour un vrai changement de cap : une sorte de grand écart avec mon expérience de l'intérieur du système.

ET maintenant je sais que ce  quelque chose qui me manquait c'était l'ouverture du cœur !
C'est ce qui m'a conduit à créer Ouaikeup! en 2016 : comment mettre au service du vivant ces capacités de créativité , d'innovation, de rigueur, d'efficacité que j'avais rencontré dans l'entreprise? Comment éveiller chez celles et ceux qui souffrent du sort que nous faisons subir à la planète ces mêmes capacités ? Ou plus exactement, comment mettre le mental au service du cœur , au service de ce qui est vivant et qui nous donne le sens profond de notre vie ?

Ainsi, Ouaikeup n'est pas juste un programme de formation : c'est avant tout un appel à co-construire ensemble un nouveau futur . Entendez-vous cet appel ?



It's time to Ouaikeup !

Eric Sanner
www.renaissens-consulting.com