Deux questions m’ont motivé, dès mon adolescence, pour faire une longue recherche action sur les processus de communication et d’animation dans les petits groupes :

Peut on montrer son vrai visage, celui de l’enfant intérieur (spontané, joyeux, créatif),

 dans les groupes d’hommes, c’est-à-dire la plus grosse partie de notre vie ?

 Peut on agir dans ces groupes et sur ces groupes pour y rendre la vie plus harmonieuse, sensible, créative ?

 

En trente années de recherches transdisciplinaires (sciences humaines, sciences sociales, spiritualités), de travail sur soi (à travers la pratique du Gati Chi ) et trente années de pratiques d’animation dans les grandes entreprises (France Telecom, La Poste…), les institutions publiques (Entreprises Territoires et Développement, Institut National du Développement Local…) et les associations ( SOLIDEES, UNIS CITE, ADEPES, Eco Industries Locales, Villes en transition…), j’ai pu mettre au point des ingénieries qui facilitent le développement simultané des personnes et des groupes.

 

Ces ingénieries sont applicables à tous les champs de la vie socio-économique et je pense que le collectif OUAIKEUP ! est un excellent noyau de compétences collectives pour diffuser ce nouveau type d’outils et former les responsables de demain qui seront chargés de conduire la transition.

 

Georges DHERS